Ligne 43 – Jemelle-Rivage

et se sont associés pour créer cet itinéraire de slow tourisme en Wallonie

Classée parmi les plus beaux itinéraires ferroviaires d’Europe, serpentant le long de l’Ourthe et à travers la Famenne, la ligne 43 mérite sans aucun doute le détour. Soit en la parcourant d’une traite pour admirer le paysage par la fenêtre du train soit en effectuant des étapes et en découvrant, au fil de l’eau, des rails et des voies cyclo-pédestres, les secrets de la région.

Une balade à pied ou en vélo le long de la Lhomme et la Lesse depuis Jemelle permet de découvrir Han-sur-Lesse et ses particularités géologiques et botaniques : prairies calcaires où les cardamines des prés recouvrent le sol, vue plongeante sur la vallée où passait la Lesse avant de choisir son parcours souterrain créant les fameuses grottes aujourd’hui, … Les paysages de la zone sont aussi diversifiés que surprenants !

Belvédère de Han-sur-Lesse (copyright : A.Petit)

Un arrêt à Marche-en-Famenne permet de changer de décor et de découvrir la rénovation urbaine du centre de cette « ville à la campagne » et son folklore et de faire un arrêt au Taproom de la Brasserie Atrium pour y déguster une (ou plusieurs) de leurs bières.

En poursuivant son chemin, en train ou vélo, jusqu’à Hotton, on découvre alors Rivéo, le centre d’interprétation de la rivière. Les secrets de la vie dans l’Ourthe y sont dévoilés avec beaucoup de pédagogie. De là, pour les cyclistes, en suivant le réseau points-nœuds de Famenne à vélo, il est possible de visiter un des plus beaux villages de Wallonie (Ny) et de rejoindre le Tramway Touristique de l’Aisne à Érezée pour parcourir le tracé d’une authentique ancienne ligne vicinale ardennaise.

Wéris, un autre village parmi les plus beaux de Wallonie, et son champ mégalithique composé de splendides dolmens et menhirs sont à quelques coups de pédale. Pour les gastronomes, un arrêt au Cor de Chasse s’impose…

En planifiant d’arriver à Bomal un dimanche matin, il est possible de profiter de la petite Batte, le marché populaire local qui regroupe de nombreux artisans et ambulants dont les étals sont plus colorés les uns que les autres.

Le RAVeL n’étant pas continu entre Bomal et Comblain-la-Tour, seuls les cyclistes appréciant les côtes parcourront ce tronçon à vélo. Les autres remonteront dans le train jusque Comblain-la-Tour et profiteront du magnifique paysage qui défile sous leurs yeux. Pour les randonneurs, le GR57 entre Bomal et Comblain-la-Tour offre des panoramas à couper le souffle sur l’Ourthe. Pour les gastronomes (encore), Sophie et Nicolas vous attendent pour une fine dégustation de produits locaux !

Vue sur l’Ourthe depuis les hauteurs de Comblain-au-Pont et des Rochers des Tartines

En poursuivant jusqu’à Comblain-au-Pont, à pied ou en vélo le long de l’Ourthe, on rejoint, entre autres, la Grotte de Comblain et le mur géologique recréé pour illustrer les différentes couches de roches présentes dans la région et l’expliquer aux petits et grands enfants.

Envie d’en savoir plus ? Contactez-nous : fabian@railtrip.travel ou 0497 77 77 67

Laisser un commentaire